UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

06/12/2013

UNE NOTE AUX BROUTEURS: L'OCCIDENT PAIERA UN JOUR ... NE L'AIDONS PAS A PAYER

 

Brouteurs, Payer, Occident, Coupé-décalé

Brouteur avec son argent

Bon nombre de jeunes africains s'adonnent de plus en plus au "broutage" ou cybercriminalité ou encore cyberescroquerie. 

Certains y trouvent le moyens de faire montre de leurs talents de voleurs, d'escrocs, en s'exposant moins aux "flics". D'autres

 

le font par simple effet de mode (la génération coupé-décalé coïncide avec cette pratique).

Mais une partie non négligeable de ces "brouteurs" dit le faire pour faire payer aux Occidentaux différentes frustrations qu'ils ont fait subir aux Africains. "Ils vont payer, se disent-ils, ce qu'ils nous ont volé".

Oui, ils payeront, ces Occidentaux, tous les torts qu'ils nous ont fait subir. Mais, Celui qui tue un criminel est-il moins criminel que le criminel? Non. Tous deux ont commis des crimes; et devant Dieu, même devant l'histoire des hommes, ils sont coupables de meurtres: Il n'y a pas bon meurtre.

Ce que je veux dire par là est que, j'ai la certitude que les Occidentaux nous paieront ce qu'ils nous ont volé, et même plus si nous, Africains, nous le voulons.

Seulement, nous devons nous réveiller, nous mettre au travail, sans jamais chercher à nous mesure à l'Occident (La mesure de l'Occident triche avec l'histoire).

Pourquoi est-ce l'occident qui décide toujours de l'ambargos sur nos produits et sur leurs produits? Parce que les Occidentaux travaillent. Ils travaillent à nous asservir, à nous maintenir dans cet océan tumultueux du développement technoscientifique où nous ne saurions nager tant que nous sommes accroche à l'ombre fantomatique de l'ancienne colonie.

La meilleure manière de faire payer à l'Occident, c'est de se mettre au travail pour se défaire de ces hommes dits de l'Ouest. Ils seront bien obligés de nous ramener ce qu'ils nous doivent sans qu'on ait à faire des "j'ai l'honneur" d’État où nous sommes obligés danser au son délibérément cacophonique de leur chantage. L'exemple des pays de l'Est où des Industries occidentales entières sont contraintes de délocaliser montre que seul la concentration sur le travail, un travail tourné vers nous même, nos peuples, nos intérêts, peut faire payer à l'Occident ce qu'il nous doit.

Le "broutage" est une manière de rejoindre l'Occident dans son chantage pour ne jouer que le rôle de choriste d'un chœur très massif où l'on ne saurait distinguer notrs voix que pour nous conduire à la PLCC. En réalité, c'est l'Afrique qui perd encore dans le broutage; en témoigne le nombre incalculable de jeunes africains qui vont chaque jour en prison pour ce fait.

Je veux écourter mon propos en disant ceci: Travaillons à nous sortir du bourbier occidental. Dieu se chargera de notre dédommagement. C'est Lui notre avocat. Le procès peut durer longtemps; mais il a toujours le dessus.

Seulement, Afrique, lève toi pour te mettre au travail.

Commence par remplacer ton chawama par le "donclou" ou le garba ou l'attouclou. Commence à remplacer ta boîte à pharmacie par les feuilles qui entourent ta maison et que tu tue avec les herbicides pour enrichir encore les laboratoire occidentaux. Pharmacien africain, commence à chercher à guérir tes parents avec les plantes que nous avons aux lieu de les appauvrir avec les produits très chimiques des occidentaux que tu enrichis.

Cherchons à nous retrouver dans mêmes plutôt que dans l'autre que nous ne saurions jamais devenir.

Afrique, lève toi, le plus tôt fera ton bonheur!

Doh Koué, La voix de celui qui crie dans le désert de l'Africanité.

16:52 Écrit par Doh Koué dans Afrique, Cybercriminalité, L'argent, Occident, Réflexion | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | |