UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs

09/12/2013

LA FORCE DU PARDON

Pardonner signifie donner par dessus tout le mal qui nous a été fait. Le pardon comme don ne se mérite pas. Il est le présent qu'offre l'offensé comme sacrifice de tout le tort qu'il a subi. 

Or, le sacrifice par définition est une offrande de prix, irrécupérable, faite aux fins d'un rachat. Et il faut être suffisamment aguerri pour offrir le sacrifice. Le "par-donateur" comme sacrificateur pour l'expiation de du mal que lui a infligé l'ennemi, est en quelque sorte celui dont la force lui permet de quitter la sphère colériquement mortifère visible du "œil pour œil, dent pour dent" pour s'aventurer dans le spirituel où l'essence pur de la colère se révèle une auto-destruction, et sa manifestation amenuisante car nous réduisant à notre simple animalité brute.

Par le pardon au contraire, on libère l'autre après nous être exorcisés nous-mêmes de la folie de vengeance qui irait enterrer notre humanité dans la violence.

Pardonner est plus difficile que se venger, car il n'y a plus de joie à donner qu'après avoir donné. Mais pour arriver à cette joie, il faut au préalable avoir la force de donner. C'est là que le bas blesse très souvent. Nous sommes la plupart du temps possédés par l'esprit de la rétention qui nous pousse à choisir la voie de la facilité qu'est la vengeance.

Etre capable de par-donner, c'est être fort, car c'est avoir surmonté trois choses à la fois: son orgueil, l’œil de l'autre qui nous incite à la lâcheté de la vengeance et l'offense elle-même.

Je ne cite pas l'offenseur car après m'avoir offensé, la suite des événements ne dépend plus que de moi. Je deviens alors à ce moment précis débiteur soit de la paix soit du cahot, selon que ma réaction sera pardon ou vengeance.

Ce qu'il y a au fond de cette question de pardon n'est en réalité que l'humanité que crée en nous l'amour: Il n'y a que l'amour qui puisse nous donner des ailes afin de survoler le mal et étendre l'ombre de notre pardon.

Aimons-nous les uns les autres. Nous n'aurons aucune difficulté à nous faire des dons par dessus nos différences.

 

Doh Koué, La voix qui crie dans le désert de l'Africanité!

16:50 Écrit par Doh Koué dans Afrique, Amour, Pardon, Philosophie, Réflexion, Savoir vivre, Vivre ensemble | Tags : pardon, amour | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | |