UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs

18/12/2013

PHILOSOPHIE ET AFRICANITE: REPENSER LA PENSEE

La philosophie comme pensée rationnelle s’actualisant sans cesse pour porter un regard critique sur un monde en perpétuelle décadence qui prend sa source dans une technicisation de l’humanité, doit être repensée. Dans les départements de philosophie de nos Universités africaines, les programmes sont concentrés sur l’étude de la pensée occidentale, depuis l’Antiquité gréco-romaine jusqu’au XXIe siècle occidentocentrique.

J’ai fait cette remarque lorsque j’étais un petit étudiant en DEUG 2 de philosophie à l’Université de Cocody. Alors, je me suis dit : « N’est ce pas possible ici de fait de la recherche philosophique sur des auteurs africaine, étant donné que la philosophie sonne occidentalisme ». J’ai médité, ruminé cette question jusqu’à la fin de l’année de Licence où un ami est venu me dire qu’il y a avait un professeur qui comptait encadrer les étudiants qui s’orienteraient vers la recherches sur des auteurs africains. Alors je me suis dit : « Ma prière est exaucée ». Et je veux rendre ici hommage à ce grand homme, africaniste dans l’âme, le professeur Ramsès Boa Thiémélé qui m’a donné l’occasion d’essayer de me retrouver en philosophie, de faire la philosophie comme je le voulais, c’est-à-dire librement.

Et je pense que la philosophie faite par les Africains doit pouvoir se débarrasser de ce quasi acharnement à devenir spécialiste de Platon, de Descartes, etc. Nous devons chercher à penser par nous même ; peut-être en nous référant (délibérément) à certains penseurs mais pas comme nécessairement.

C’est lorsque les penseurs africains se seront débarrassés des normes de philosophicité occidentales, pour oser s’aventurer sur la voie périlleuse certes mais fécondante de la pensée solitaire, que la renaissance africaine pourra être véritablement et originalement pensée et construite.

Je cours le risque de penser ainsi, outre ce que j’ai reçu d’éminents maîtres, à savoir maîtriser de techniques philosophiques occidentales, connaitre les philosophes de tous les temps, aimer la « sophia » occidentale comme Pythagore. Mais je recherche une chose : moi-même et ce que je deviendrai après moi, étant Africain.

 

Afrique, lève-toi !

Doh Koué, La voix de celui qui crie dans le désert de l’Africanité

Commentaires

L'Afrique originale ne peut naitre que de la pensée originale de l'Afrique.

Écrit par : Doh Koue | 19/12/2013

Ah oui voila ki est bien dit le prof BOA thiémelé me disait"lisez bcp et portez l Afrique dans votre coeur" pr dire ke ns devons promouvoir la pensée africaine avec volonté et fermeté.pensons dc l afrique,pensons à l afrique et pensons pour afrique

Écrit par : Danon | 19/12/2013

Effectivement cher Danon. Merci d'avoir su suivre mon regard. Nous n'avons le droit de continuer l'africanicide de nos prédécesseurs.

Notre pensée doit avoir pour origine l'Afrique. Elle doit avoir pour objet l'Afrique, et pour but la re-naissance de l'Afrique.

Écrit par : Doh Koué | 19/12/2013

Je découvre ton blog avec plaisir et désir de lire d'autres billets davantage bien rédigés.

Amitiés

Écrit par : Emile Bela | 19/12/2013

Merci cher Bela d'être passé. C'est en effet dans l'échange d'idées que nous nous enrichirons de pensées positives pour l'Afrique.

Big up!

Écrit par : Doh Koué | 19/12/2013

Ns devons pr parler com le prof. Diby kouadio refuser le destin d la feuille morte ki est livrée o kprices du vent. En effet ns dvons dire a l occident k il ya en afrique des tètes pensantes et refuser d couper le gateau sur lekel il est ecrit"l afrik na pa d penseur" allons o livre des auteurs africains e relevons l aspect fieq pr signifier k ns som dotés d pensée critique.ns som africain vivons dc en afrik et vivons l afrik d pr notre façon d penser.je le repète allons o livre africain e cntinuons l lutt

Écrit par : Danon | 19/12/2013

Les commentaires sont fermés.