UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs

06/02/2015

RELIGION FANATIQUE CONTRE LIBERTÉ FANATIQUE : JE NE SUIS PAS CHARLIE ! JE SUIS AFRICAIN ! (2e partie)

Je suis Africain

Je ne suis pas Charlie! JE SUIS AFRICAIN!

2-       Le fanatisme libertiste de Charlie et l’Occident

Mais, d’autre part, il y a ce que j’appelle le "libertisme" de l’Occident manifesté dans l’obstination de Charlie Hebdo. En France, il y a deux dates qui justifient cet attachement quasi cultuel à la liberté ; à savoir le 14 juillet 1789 qui marque la rupture d’avec le despotisme en politique, et mai 1968 qui signale la rupture d’avec l’ordre social établi en matière de morale. La France est, pour ainsi dire, en droit de proclamer haut et fort la sacralité de la liberté. Mieux, elle s’en fait le défenseur à toute épreuve. Là encore, il y a un militantisme, un partisanisme qui frise le fanatisme libertaire, peut-être libertin. Sinon, comment comprendre que, malgré la mort de 17 personnes en moins de 72 heures, à cause d’un Mohamed caricaturé, l’on encourage encore Charlie Hebdo dans cette initiative (un peu comme si on demandait aux rescapés de l’attentat de jouer les kamikazes) ? N’y a-t-il plus autre chose à caricaturer, peut-être même un Imam ou un Calife ? Pourquoi continuer à mettre ides vies humaines en péril au nom d’une liberté d’expression ou de presse qui serait sans limite, alors qu’il est interdit de soutenir l’autre partie ? Où est donc la liberté lorsque tout le monde est contraint de prendre parti pour un camp ? Il n’y a pas de choix ici.

Quelle est cette liberté qui ne vaut que pour ceux qui défendront les intérêts de la France et de l’Occident, et par ailleurs au nom de laquelle on emprisonne, on commande des assassinats en Afrique ? Quel est cet acharnement, contre le terrorisme, qui ne voit le jour que lorsque la France, les USA ou la Belgique sont attaqués ? Boko Haram tue des Nigérians, des Camerounais avec des armes fabriquées et fournies par l’Occident, tout aussi librement que Charlie Hebdo. Mais est-ce cela qu’on appelle liberté ? Nigérians et Camerounais semblent atteints d’une aphonie chronique, tant leurs cris à l’aide international est incapable de franchir le Tchad.

Nous le voyons, la France et l’Occident sont une société libertiste, fanatique de la liberté qu’elle essaie de défendre. Pourtant, comme on ne peut défendre Dieu, le sacré, il serait tout aussi fantaisiste de vouloir défendre la liberté sacrée. Soit on croit en Dieu, soit on ne croit pas. De même, soit on est libre, soit on ne l’est pas. Les conséquences sont les mêmes.

Ici donc, nous avons, face à face, Islamistes et Occidentaux qui défendre le sacré dont chacun a une définition qui lui est propre : Sacré Allah contre Sacré Liberté ; nous avons des êtres humains qui meurent.

Et pour cela, JE NE SUIS PAS CHARLIE !

A tous les Africains "Charlie" ou "Kouachi" ou encore "Coulibaly", moi je suis AFRICAIN. C’est mon nouveau slogan : JE SUIS AFRICAIN !

Doh Koué, La voix de celui qui crie dans le désert de l’Africanité.