UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs

14/02/2016

Poème // MON SANG EST SANS SENS SANS TA PRESENCE

POEME.jpg

Mon sang est sans sens sans toi, Doh Koué

Seul errant, seul divagant

 Seul accompagné mais seul de l’intérieur

Marchant la tête dans les nuages,

A la recherche d’un rêve qui ne vient jamais ;

Même son illusion fuit mes pas languissant.

 

Dans le vide je marchais

Sans sentir mes pieds toucher la terre

Les roues de ma vie avançaient dans ce néant

Mon cœur comme lancé dans une fosse

S’enfonçant, s’enfonçant dans cet abysse

Ne sachant où il vaquait

Mais cherchant toujours, encore toujours

 

Dans ce cheminé

Que de raclées prises ci et là !

Non correspondance, incompatibilité, a-sentiments

Quand cette fois-ci arriva.

Cette fois-ci, une douceur primitive, inaugurale

Une main simple mais magique

Une mine fuyante mais sereine

Une peau de bêtises mais remplie d’or

 

Là, sous un voile,

Se dévoilait dans une ombre éblouissante

La clarté d’une Mare d’Or

Qui doucement, commençait à m’orner

Alors, mon pied buta contre un obstacle et se stabilisa

J’avais atterri

Je venais d’atterrir dans ce jardin doré

 

Oh ! que te contempler est agréable

Quand ta présence m’est présente

Toute présence soucieuse devient absente

Et chaque jour, peu à peu

Ton Or me contamine

Je sens l’Or, je me sens Or, je suis d’Or

Et toute ma vie est dorée

Grâce à toi

 

Ma Mare d’Or

 

Doh Koué, La voix de celui qui crie dans le désert de l’Africanité

01:20 Écrit par Doh Koué dans Amour, Culture, Fêtes, Poème | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | |