UA-46359058-1
topblog Ivoire blogs

15/03/2016

INHUMAINE HUMANITE : AU NOM DE DIEU

Je suis africain.png

Quand, possédé du diable

L’on proclame l’inspiration divine

D’une haine inhumaine de l’humanité

Pour faire  régner la mort au nom de la vie

 

Quand la barbarie réifiante

Se retrouve sous sa forme personnifiée

A la quête d’une satisfaction abjecte

Pour faire gésir la vie comme une matière

 

Quand l’humanité s’avilit,

Le fantasme d'un rêve à réaliser ne déplaise

Dans un mirage de l’impudicité parfaite

Pour sublimer son insatiabilité sexuelle

 

Quand Dieu est le prétexte

La lâcheté le contexte

L’infamie la raison vraie

On crie "Dieu est grand" en lui brisant la nuque

 

Quand sous ce carnage, la mare sanguilonne

Baie de joie ensanglantée

L’on trépasse la vie aux lèvres

Au nom de Dieu, au nom du fantasme fanatique

 

Tous ont traversé la rivière

Par un chemin insoupçonné

Surpris par le courant du fleuve vital

Là où le choix n’est pas permis

Pour toujours et à jamais

 

Mais Dieu est et nous sommes

La mort part par le chemin de sa venue

Nous vivons, nous vivrons

Les regards projetés loin devant

Nous rendrons vains l’infâme ennemi

 

Doh Koué, La voix de celui qui crie dans le désert de l’Africanité